Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juillet 2010 5 30 /07 /juillet /2010 08:03

Autre vieil écrit (fallait avoir le temps de se tenter à la prose…) inspiré par un bon coup de vent en Bretagne et par la tendre muse de mon adolescente : Kate Bush.

 

Tout est bleu, humide et brumeux, le vent souffle violemment. L'herbe est fouettée en tout sens et partout comme si un hélicoptère allait se poser. Il fait nuit.
Elle court les cheveux dans la figure, la tête inclinée vers le sol. Le vent contrarie tous ses mouvements, elle est bousculée par les rafales et sa course en devient étrange. Elle s'arrête. Le regard baissé sur ses pieds, elle essaye d'enfiler sa veste en jean qui se gonfle de vent et se plaque contre son épaule tout à la fois. Elle a passé une manche et son bras gauche bat le vide pour trouver l'autre. Alors le coussin qu'elle a pris dans sa voiture et qui est coincé sous son bras, tombe et roule sur le sol. Aussitôt elle le rattrape, et c'est la bandoulière de son sac, cette fois, qui glisse de son épaule. Elle sourie de cette maladresse et reprend sa course. Elle n'est plus très loin de la maison, près de la plage.
"La mer doit être déchaînée."
Elle a également la vision de sa voiture qu'elle a laissée si loin. Mais après tout, elle n'aurait pas l'occasion de s'en resservir. Et puis, n'est elle pas seule? Elle aussi.
Elle s'immobilise à nouveau.
"C'est vrai que la nature semble hurler de terreur. Elle semble révoltée comme un jeune enfant devant l'injustice. Cette tempête n'est pas naturelle. Ou plutôt si, oh! Combien elle est le cri de la nature qui ressent sa dégénérescence."
Elle regarde vers le ciel. Ses joues sont giflées par la bruine.
"Dieu peut-être, qui ne peut se résoudre à admettre cela. Non...L'onde mortelle qui s'abat déjà sur cette partie du monde. Sûrement... Le vent est poison et je suis perméable sous cette pluie empoissonnée. N'importe quoi peut s'infiltrer par les pores de ma peau."
Elle aurait pu choisir d'aller n'importe où, mais elle avait trouvé l'endroit idéal, juste après avoir entendue l'annonce sur toutes les fréquences de son autoradio. Pourtant, maintenant elle regrettait un peu d'être seule. Comment cela se passait-il ailleurs? Que faisait les gens qu'elle connaissait? ( Des cris, des coups de feu, des vitrines brisées...) En fait, être seule ce n'était pas plus mal.
Elle avait envie de s'effondrer et de demeurer là, recroquevillée au niveau de l'herbe. Mais si la Fin est quelque chose, le froid en est une autre.
" Que faire ? Je vais continuer à avancer et avec un peu de chance, je ne trouverai pas la maison. Je n'ai plus envie de la revoir... Champignon atomique... Quel jour sommes-nous ? Le samedi 16 octobre...
En fin d'après-midi, aujourd'hui... La Catastrophe nucléaire. Il n'y en aura pas d'autre... Non. Il n'y en aura plus d'autre...
"

 

Dieu que c'est sérieux tout à fait moi plus jeune. :-)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by MetalMidinette - dans Les trucs du grenier
commenter cet article

commentaires

Déménagement

Metalmidinette a déménagé !

Je suis désormais ici : http://metalmidinette.com

Texte Libre

Metalmidinette a déménagé !

Je suis désormais ici : http://metalmidinette.com

Radio Metal Midinette

Pages

www.lycopode.com

http://metalmidinette.free.fr/img/lycopode.jpg
http://metalmidinette.free.fr/img/lycopode-fcbk.jpg

Minouche

Principe du MetalMidinette :

Cette expression personnelle caractérise ce que je considère comme la guimauve qui se veut dure et dark comme du metal et/ou du gothique. De là en découle un classement arbitaire de ce qui relève de l'un ou de l'autre…

Metal Midinette
La mort
La colère
Polémique
Internet
Technologie
Création artistique
Morbide
Ce qui est singulier
HP Lovecraft (Monsieur Cthulhu)
La vie
Le contentement
Routinier
Alimentation
Bricolage
Décoration
Romantisme
Ce qui est kawai
H Fielding (Madame Bridget Jones)