Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mars 2013 6 30 /03 /mars /2013 16:25

Parce qu'il est devenu ma première source d'information, j'ai beaucoup lu sur Internet ces derniers jours. Je me suis retrouvée immergée bien à regret dans l'analyse de la culture du viol, dans l'état des lieux du sexisme et de manière générale, sur de tels sujets, dans la violence et la cruauté de la nature humaine qui s'exposent en flux continu sur ce média encore jeune.

C'est étonnant comme la vox populi est à la fois un odieux extrait d'égouts et parfois aussi dernier rempart au manquement des anciens porteurs de voix.

Les réseaux sociaux charrient des torrents de remarques ignominieuses ou d'échanges d'insultes dés l'instant où il est possible de le faire. Cela vaut pour tout sujet. J'ai relevé des remarques pas possibles dans des commentaires de simple clip vidéo pour savoir qui avait raison dans l' interprétation dudit clip.
J'ai lu des insultes religieuses sur des documentaires sur l'agroalimentaire (parce qu'on y parlait du Hallal), sur des recettes de cuisine même, je ne sais plus pourquoi.
La loi de Godwin qui dit que plus une discussion en ligne dure longtemps, plus la probabilité d'y trouver une comparaison impliquant les nazis ou Adolf Hitler s’approche de 1 est réelle. Elle peut aussi être simplifié à : Plus une discussion en ligne dure longtemps, plus la probabilité de s'insulter s’approche de 1.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_de_Godwin

Ça c'est la partie Internet qui ressemble au repas de famille où Tonton Robert qui a trop bu, alpague tout le monde avec ses conneries.
Mais il y a aussi l'Internet où au cours du même repas, on découvre que son petit cousin Amaury est en fait un psychopathe fasciste qui s'ignore. Alors là, tout y passe : les insultes, les menaces de sévices atroces sur tout ce qui serait différent et pas d'accord avec lui : femme, homos, croyants etc.

Bref Internet c'est pire que le pire des scénarii de repas de famille qui tourne mal.

Mais de ce flot s'extrait aussi ceux qui ont plus de foi en l'homme et en l'éducation que les autres. Ce sont ceux qui, chacun à leur manière, répondent à la bêtise par une réponse structurée, polie et pédagogique. Ce sont ceux qui s'indignent et battent le rappel lorsque des journalistes, des personnes de notoriété publique, des autorités à tout niveaux manquent à leur devoirs d'analyse, de réserve, d'action ou tout simplement débloquent. Je pense à toutes ces petites nénettes féministes, ses vloggeuses qui aiment à répondre à tant de conneries avec humour, avec un niveau de langage évolué et une rhétorique structurée. Leur jolis minois fait en prime un joli bras d'honneur à tout ceux qui leur reprochent presque d'être.
Les anonymous, ces justiciers multiformes seraient plutôt dans le genre à menacer tels un Batman au méthode pas toujours très clairs, pour lutter contre l'injustice et pas seulement sur celle du grand capitalisme. Je pense à leur rôle dans l'affaire de Steubenville.
Donc au bout de la table de notre repas de famille, qui tiennent tête à tonton Robert (ça pourrait être tante Ginette, entendons nous bien - désolée aux Robert et aux Ginette) donc qui tiennent tête à tonton Robert et à l'autre taré d'Amaury (désolée pour les Amaury), il y a aux choix, la/le jeune de la génération Y qui nage comme un poisson dans l'eau des réseaux, l'anarch qui se promet d'aller crever quelques pneus dés le repas fini et aussi quelques personnes dignes et modérées qui aimeraient que les discours le restent aussi, dignes et modérés.

Bref, je vous raconte ça mais vous le savez déjà.
Moi je me suis toujours représentée Internet de façon un peu poétique à la manière du flux de pensées humaines qu'entendent les anges du film Les ailes du désir de Wim Wenders. C'est mon côté artiste, ça. Je ne sais plus qui m'a conseillé de ne pas forcément tendre l'oreille. Je crois que cela peut être un conseil avisé.
A 50/50, la réflexion humaine est pas toujours brillante et Internet souffre du syndrome Carnaval : Derrière mon loup, je fais ce qui me plait me plait, aujourd'hui tout est permis. Aujourd'hui tout est permis !

Bref, je m'interroge sur ma place de cybercitoyenne face à cet espace de penser et d'action qu'est Internet. Bon je vais y réfléchir encore.

Tiens je m'écouterais bien la Compagnie Créole, moi, avec un bon petit verre de rhum !

Partager cet article

Repost 0
Published by MetalMidinette - dans Metal
commenter cet article

commentaires

Déménagement

Metalmidinette a déménagé !

Je suis désormais ici : http://metalmidinette.com

Texte Libre

Metalmidinette a déménagé !

Je suis désormais ici : http://metalmidinette.com

Radio Metal Midinette

Pages

www.lycopode.com

http://metalmidinette.free.fr/img/lycopode.jpg
http://metalmidinette.free.fr/img/lycopode-fcbk.jpg

Minouche

Principe du MetalMidinette :

Cette expression personnelle caractérise ce que je considère comme la guimauve qui se veut dure et dark comme du metal et/ou du gothique. De là en découle un classement arbitaire de ce qui relève de l'un ou de l'autre…

Metal Midinette
La mort
La colère
Polémique
Internet
Technologie
Création artistique
Morbide
Ce qui est singulier
HP Lovecraft (Monsieur Cthulhu)
La vie
Le contentement
Routinier
Alimentation
Bricolage
Décoration
Romantisme
Ce qui est kawai
H Fielding (Madame Bridget Jones)